Dazibao.

Lycée

La nouvelle édition du guide régional « Après le bac » est dès à présent consultable et téléchargeable sur le site : http://www.onisep.fr/Mes-infos-regionales/Bourgogne/Publications/Guides-d-orientation. La diffusion du guide papier auprès des élèves sera réalisée à partir du 9 décembre par l’intermédiaire du CIO et sera distribué avant les vacances de Noël

Pour tout renseignement Onisep Bourgogne 2 G rue Général Delaborde BP 81921 21019 Dijon cedex  03 45 62 75 88

Secondes

Premières

Terminales

 

NON A LA BARBARIE !

1979726_10152560650020264_3098605877120831759_n plantu

Pas de mot suffisants pour condamner cette barbarie qui,  mercredi 7 janvier,  vient de frapper la démocratie et l’un de ses fondements , la liberté d’expression. Ces monstres sont des lâches qui cherchent à détruire la pensée même, à la mettre à genou, à faire régner la peur. La seule réponse possible est justement de rester debout et de proclamer , tous ensemble,  que l’on se battra toujours pour que puissent s’exprimer toutes les opinions et toute la diversité de notre pays, pour que le bruit de la kalachnikov ne couvre pas celui des rotatives… Gardons une conscience aigüe de nos devoirs de citoyens, souvent oubliés face à une certaine banalisation des libertés qui l’on croit définitives. La démocratie ne s’use qui si l’on ne s’en sert pas. Nous ne nous en servons plus assez.. Ceux qui s’en sont servi avec toute l’indépendance et l’insolence de leur plume et de leur crayon en sont morts aujourd’hui…Alors, en leur mémoire,  retrouvons notre capacité à DIRE NON, par tous les moyens…
Et soyons vigilants face à ce que Robert Badinter vient d’appeler le “piège”, celui des amalgames que peuvent créer ces crimes et qui fera le jeu d’un autre extrémisme…

A partir de maintenant, c’est un autre temps qui doit commencer car on ne peut laisser passer cette occasion historique de mobilisation et d’union au delà de nos diversité : il va falloir poser les questions de fond pour panser les fractures de notre société qui ont pu la  mener à engendrer ces monstres, il va falloir apprendre à repenser la place de chacun dans cette société car la condition première de la fraternité, donc du “vivre ensemble” et du respect de l’autre, de sa liberté, de son opinion, de son expression c’est surtout l’égalité (au niveau national comme au niveau international) ! Les obscurantismes, qu’ils soient verts ou noirs, fleurissent sur le terreau de la rancœur, de l’ignorance. Il faut donc absolument traiter ces maux et  saisir ce contexte, alors ne laissons pas retomber cette belle émotion

voir vidéo

voir article “la presse française défend sa liberté en une”

Pour tous ceux qui sont troublés par la théorie du complot qui traîne sur le Net, prenez le temps de lire ceci :

théorie du complot : du “vent” !

Minute de silence au Lycée du Castel en hommage aux victimes  jeudi 8 janvier à midi.

10930069_754114188016191_6473237263844972239_n

Forte mobilisation à Dijon le  11 janvier (au moins 35 000 personnes)

SAMSUNGSAMSUNG

Marche lycéenne le 13 mai Dijon

10906578_10204582812747896_3275329960451493618_n

 

TIMBUKTU, un film indispensable…

373884_jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Timbuktu d’Abderrrahmane Sissako : Un regard d’un africain sur l’islamisme en Afrique, qui sait, contrairement à celui généralement caricatural que portent les occidentaux sur ce sujet, montrer toute la complexité des personnages mais aussi l’atrocité de la terreur islamiste dont les populations musulmanes sont les premières victimes. Il sait ainsi, et de façon lumineuse, montrer la différence entre islam et islamisme, à l’opposé de l’amalgame orchestré par des Zemmour, Finkielkraut and co…Il sait enfin montrer les capacités de résistance sous toutes ses formes. Mais ce film n’est pas un tract politique, c’est avant tout une œuvre d’art qui magnifie les lumières, les paysages mais aussi les populations africaines, riches de personnalités où se mêlent une poésie ancestrale et une modernité réinterprétée…

Un évènement : Niki de Saint Phalle à Paris

DSCF9026DSCF9049

DSCF9059DSCF9063

La rétrospective Niki De Saint Phalle est un évènement suffisamment rare et impressionnant pour ne pas le rater ! Si l’on connaît bien ses “nanas” aux couleurs et aux rondeurs explosives, l’expo nous dévoile que l’œuvre de l’artiste est protéiforme et qu’elle explore tous les extrêmes , dans les champs de l’optimisme comme dans celui de la dépression, dans celui du coloré comme dans celui des noirceurs. Et puis de nombreuses vidéos nous font revivre la personnalité incroyable de cette femme qui a su bousculer toutes les conventions et revendiquer le “nana power” pour mieux se sortir de son propre traumatisme et reconstruire son identité, celle d’une femme libre mais néanmoins blessée…