Dazibao.

Lycée

Secondes

Premières

Terminales

 

Londres, ville mondiale, ville phénoménale !!!!

DSCF9737 DSCF9579

De retour du voyage scolaire avec les terminales ES, L et S, nous avons les yeux et l’esprit éblouis par cette ville incroyable : Londres est  une ville fascinante, entre ses monuments emblématiques, son audace architecturale qui refaçonne la ville et fait se côtoyer patrimoine et modernité, qui est fière de son passé industriel et l’intègre pleinement à ses projets urbain et assume, et même affiche, son multiculturalisme …

Bien sûr c’est aussi la ville des inégalités où un sdf côtoie les somptueux appartements du West end, où l’argent roi semble dicter sa loi dans des quartiers comme la city. C’est aussi une ville où les pauvres semblent de plus en plus chassés du cœur de la ville au profit d’une élite qui choisit les quartiers gentrifiés et un décor d’anciennes usines ou entrepôts chargés d’une histoire ouvrière domptée .

Mais le dynamisme de la ville , son incroyable capacité à se renouveler, à faire le lien entre son passé de puissance économique et coloniale et son présent de ville globale en fait un lieu incroyablement vivant et attirant.

Reste à exploiter toutes ces sensations pour préparer l’exposition ! Alors à vous de jouer, chers élèves !!

AUJOURD’HUI, JE VOTE !!!!

votez02

La démocratie locale, et notamment le pouvoir des départements en matière d’économie, d’action sociale notamment est essentiel au fonctionnement de nos institutions mais  aussi à notre vie quotidienne . Alors si vous ne voulez pas laisser les autres choisir à votre place ou  faire des choix qui risquent de nuire profondément et durablement à nos libertés,  n’hésitez pas à utiliser une arme qui ne s’use que si l’on ne s’en sert pas : le bulletin de vote !

Le scrutin a changé puisque ces élections départementales remplacent les anciennes élections cantonales et que le scrutin est véritablement paritaire, c’est un “scrutin binominal mixte à deux tour”. Derrière ce mot compliqué ce cache un fonctionnement assez simple .

Alors si vous ne comprenez pas vraiment comment ça marche , vous pouvez consulter cette vidéo très claire réalisée  par le journal Le monde : La vidéo du journal Le Monde

ou vous pouvez vous rendre sur le site du ministère de l’intérieur où vous aurez toutes les explication  : pour tout comprendre

Alors bon vote !

10300955_951216354977623_8048691878185806883_n

 

GO TO LONDON, A GLOBAL CITY !

Image1

83F0E656C7C794E362C1576F8F32_h498_w598_m2

 

London skyline seen from the River ThamesLes terminales ES, L et SA vont jouer les explorateurs dans la ville de Londres, du 16 au 21 mars. Leur mission ? (qu’on espère pas impossible) : débusquer toutes les traces de ce qui fait de Londres une des trois villes globales du monde et les conséquences de ce statut sur l’organisation, les activités, les habitants, les paysages de la ville .Ils pourront aussi traquer l’attractivité culturelle de la ville à travers un petit bain d’histoire de l’art à la National Gallery et à la Tate Modern.

Mais ceux qui restent pourront tout de même faire un voyage virtuel et traquer les mêmes traces sur la toile et dans les livres  pour compléter les observations de terrain . Ils pourront ainsi être associés à l’exposition organisée au retour et pour laquelle nous ne manquerons pas de vous donner des nouvelles.

Documents utiles pour tous

Plan d’étude      document d’aide     Londres programme

Documents d’aide au voyage virtuel

Fiche ceux qui restent    article Le Monde immobilier blanchiment d’argent Londres 03 15

Alors bonne semaine et bon voyage, réel ou virtuel à tous !!

efcab0b901-bus

8 mars, journée internationale des droits de la femme : une journée nécessaire ?

 

journe_de_la_femme

Aujourd’hui c’est la journée internationale des droits de la femmes . Au sourire que je vois déjà s’esquisser sur le visage de certain(e)s, je rappellerai que cette journée , issue de mouvements socialistes du début du XXème siècle a été officialisée par l’ONU en 1977 et que , 38 ans plus tard, elle est malheureusement toujours nécessaire : sur le plan national, soulignons par exemple qu’à peine un tiers des députés sont des députéEs (26,9 %, certes en  progrès par rapport à 2007 où elle s’élevait à 18,5 %. Elles représentent 25 % du Sénat, contre 17 % il y a dix ans). Rappelons aussi qu’ à compétences et diplômes égaux les salaires des femmes sont inférieurs de 10%. De façon plus globale le différentiel de salaires est de 27 %, du fait notamment du temps partiel subi beaucoup plus présent chez les femmes . Les femmes sont surreprésentées au bas de la hiérarchie des catégories socioprofessionnelles : elles représentent 77 % des employés, 51 % des professions intermédiaires (dans les secteurs de la santé, du travail social ou de l’éducation), et sous-représentées en haut de cette hiérarchie :  elles ne forment que 16 % des chefs d’entreprise et 40 % des cadres supérieurs. Elles ne sont que 30,3 % des chefs des plus grandes entreprises cotées en bourses (CAC40), même si ce chiffre a triplé en 5 ans .

Si la situation des femmes a progressé en France tout en restant encore inégalitaire, elle est souvent plus inquiétante encore dans de nombreux  pays du Sud. En effet, sur le plan international, les femmes sont beaucoup plus victimes de la pauvreté,de  l’analphabétisme ou de scolarisations plus courtes, de violences conjugales ou de mariages forcés alors qu’il ne peut y avoir de développement sans une égalité hommes/femmes comme le souligne le secrétaire général de l’ONU :

« Les pays dans lesquels les femmes sont traitées sur un pied d’égalité avec les hommes jouissent d’une meilleure croissance économique. Les entreprises qui comptent des femmes parmi leurs dirigeants affichent de meilleurs résultats. Les accords de paix qui font intervenir des femmes s’avèrent viables à plus long terme. Les parlements où siègent des femmes adoptent davantage de lois portant sur des questions sociales fondamentales comme la santé, l’éducation, la non-discrimination et les allocations familiales. Il ne fait donc pas l’ombre d’un doute que l’égalité entre les femmes et les hommes est un avantage pour tous. »

M. Ban Ki-moon, Secrétaire général des Nations Unies

On estime que si l’égalité entre les hommes et les femmes ne continue à progresser qu’au rythme actuel, elle ne sera effective qu’en 2098 !  Alors peut être a -ton intérêt à faire accélérer  les choses et peut être faudrait -il passer à 395 journées de la femmes par an au lieu d’une !!